Leçon 2 : Instructions de base

Objectifs visés :

  1. Identifier correctement les données d’un problème informatique.
  2. Manipuler efficacement les instructions de base.
  3. Ecrire correctement des algorithmes simples.

I. Notion de données :

La description des données consiste à préciser leurs caractéristiques :

1) Caractéristiques d’une donnée :

Dans un algorithme, une donnée est caractérisée par :

– Nom : appelé aussi identificateur, il désigne la donnée dans l’algorithme. C’est une suite de lettres, chiffres et de traits de soulignement “_”, dont le premier caractère est obligatoirement une lettre.

Exemples :

  • prix_unitaire, PU, Prix1 peut être des noms d’une donnée.
  • 1prix, P&1, P/1, prix unitaire ne peuvent être des noms de données.

– Type d’une donnée : caractérise les valeurs que peut prendre cette donnée.

– Utilisation d’une donnée : elle représente sa qualité dans l’algorithme.

– Nature d’une donnée :

  • Constante est une donnée dont la valeur est précisée au début de l’algorithme.
  • Variable est une donnée dont la valeur est susceptible d’être changé dans l’algorithme.

2) Types simples de données :

Le tableau suivant présente les types simple de données ainsi leurs description :

Type

Description

Entier                        

 [-32768, 32767]

Caractère

 ‘a’, ‘b’,…,’z’, ‘A’, ‘B’,…,’Z’ (‘a'<‘b’ et ‘A'<‘B’)      

Logique

 Faux, vrai (faux<vrai)

Reel

 [2.9×10-39,1.7×10+38 ]

3) Fonctions définies sur les types simples :

Le tableau suivant présente les différentes fonctions définies sur les types simples de données :

Fonction

Type

Description

Quotient (N1, N2)

Entier

Retourne le quotient de N1/N2

Reste (N1, N2)

Entier

Le reste de la division N1/N2

Abs(X)

Entier ou réel

Valeur absolue de X

Racine(X)

Entier ou réel

La racine de X

Rang (Caractère)

entier

L’ordre associé au caractère

Car (code)

caractère

Le caractère qui correspond au code

II. instructions simples :

1) Affectation:

C’est l’action qui permet d’attribuer à une variable, une valeur, cette valeur doit être compatible avec le type de la variable destinataire.

Syntaxe : Nom_variable Expression

Exemple :

     A ← 4 (A : entier ou reel)    

     B ← 3*A+3.12 (B: reel)

   Test ←  A

   Lettre ← ‘z’ (Lettre : caractère)

Expressions arithmétiques :

Une expression arithmétique peut être composée d’opérateurs, d’opérandes et de parenthèses ‘(‘ et ‘)’.

Les opérateurs arithmétiques usuels sont : +, -, *, /. 

Un opérande peut être :

  • un nom d’une  variable ou une constante de type numérique : Pi*R*R.
  • une valeur numérique : 5+12.3?
  • un non d’une fonction de type numérique : Quotient (15,3), Racine (A)…

Expressions logiques :

Une expression logique  simple et une comparaison entre deux expressions arithmétiques.

Les opérateurs de comparaison usuels sont : =, <>, <, >, <=, >.

Exemple :expression

Exemple : des expressions logiques avec les opérateurs OU, ET, NON :

A ← 2 ; B ←  19 ; C  ←  5 ;

Expression Résultat de l’expression
(A<B) ET (Reste (B, A)=0)     
Faux
(C<=0) OU (B>=0) Vrai
NON((C<=0) OU (B>=0)) Faux

Table de priorité des opérateurs :

 Ordre 1 2 3  4  5 6
 Opérateurs  OU   
 ET   
 NON   

  <, <= ,>  

<>,=

 +, –   
 *, /   

 Exemple :

Evaluer les expressions suivantes : 15+2-3*6/(12-10) , (3<4) OU (5>=12) ET (2<10).

2) Instruction de lecture :

C’est l’action qui permet à l’utilisateur de donner à l’algorithme les valeurs de données variables.

Syntaxe : LIRE (val1, val2,…, valn)

Exemple:

LIRE(R)

LIRE (A, B, C)

3) Instruction d’écriture :

C’est l’action qui permet à l’algorithme d’afficher des messages ou des résultats de calculs.

Syntaxe : ECRIRE (val1, val2,…, valn)

Exemple:

ECRIRE (‘donner le rayon du cercle :’)

ECRIRE (‘la surface du cercle est :’, Pi*R*R)

4) Enchaînement séquentiel :

Lorsque la fin d’une instruction déclanche l’exécution de l’instruction suivante, on dit que les instructions sont enchaînées séquentiellement.

Deux instruction successives sont séparées par ‘;’.

Exemple :

LIRE (A,B,C) ;

Somme ←  A+B+C ;

ECRIRE (‘la somme est : ‘, Somme) ;

5) Notion de bloc :

C’est un ensemble d’instruction qui commence par le mot DEBUT edt se termine par le mot FIN.

Exemple :

DEBUT

ECRIRE (‘donner le rayon du cercle :’);

LIRE(R);

Surface  ← 3.14*R*R;

ECRIRE (‘la surface du cercle est :’, Surface);

FIN

III. Structure d’un algorithme :

Exemple :

Ecrire un algorithme qui calcule la surface d’un cercle :

Solution :

structure

Résumé :

– Dans un algorithme, une donnée est caractérisée par :

  • Nom
  • Type d’une donnée : Entier ,Caractère ,Logique , Reel …           
  • Utilisation d’une donnée
  • Nature d’une donnée : Constante ou variable.

– Affectation C’est l’action qui permet d’attribuer à une variable.

– Une expression arithmétique peut être composée d’opérateurs, d’opérandes et de parenthèses ‘(‘ et ‘)’.

– Une expression logique  simple et une comparaison entre deux expressions arithmétiques.

– Instruction de lecture : C’est l’action qui permet à l’utilisateur de donner à l’algorithme les valeurs de données variables.    Syntaxe : LIRE (val1, val2,…, valn)

– Instruction d’écriture : C’est l’action qui permet à l’algorithme d’afficher des messages ou des résultats de calculs. Syntaxe : ECRIRE (val1, val2,…, valn)

Quiz :

[WpProQuiz 8]

[WpProQuiz_toplist 8]